Concours Minimiss : un jeu d'enfants ?
Journée d'étude

  

Le vendredi 18 novembre 2011, pas moins d'une cinquantaine de professionnel-le-s de l'enfance et du secteur psycho-social ont assisté à la journée d'étude "Concours Minimiss : un  jeu d'enfants ?" en présence de :


- Geneviève Cresson, sociologue à l'Université de Lille I.
- Bernard Devos, Délégué général aux Droits de l'Enfant.
- Françoise Hoornaert, psychologue.
- Jean-Marc Nollet, Ministre de l'Enfance.
- Docteur Emmanuel Thill, pédopsychiatre.

 

La réponse à la question posée par l'intitulé de cette journée est un NON clair. Chaque intervenant-e a, à ce sujet, exprimé son point de vue et ses inquiétudes vis-à-vis de ce type de concours. Le Ministre a d'ailleurs marqué sa volonté de saisir le Comité d'éthique de l'ONE (Office National de l'Enfance) afin qu'il se penche sur la question.

 

Pour télécharger les actes complets de cette journée, cliquez ici

Découvrez la galerie photo

 

Concours Minimiss : un jeu d'enfants ?
Argumentaire

 

Concours de mini miss

Véritable institution dans certaines régions, le phénomène est préoccupant aux Etats-Unis et montre d’inquiétantes dérives. Cette année, le carnaval de Rio a eu pour reine une fillette de 7 ans. Cela se passe loin de chez nous mais cette mode gagne du terrain.

 

 

En Belgique, de plus en plus de concours destinés aux mineur-e-s voient le jour en marge des éditions pour adultes.

 

Des associations de Tournai se sont donc unies afin de sensibiliser décideurs-euses politiques et opinion publique – et donc les parents – aux dangers que peut représenter ce genre de concours chez les enfants.

 

Téléchargez ici l’argumentaire Minimiss (.pdf)

 

Contact : Maria Liégeois - Coordinatrice/Animatrice régionale

              069/76.55.17 - maria.liegeois@solidaris.be